Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 00:00
[Précepte Yang: Les opinions arrêtées n'ont qu'une seule fonction : arrêter votre évolution.]

Il y a des mots, qui font toutes la différence dans la vie.

"Mamie Yankee adorée !!!!

C'est drole comme ce surnom te va bien... Non pas que tu sois déjà sénile, mais c'est dingue comme, à travers tous tes bons conseils, on a l'impression que tu as déjà vécut tant de choses que la vie ne peux plus te surprendre.
Allez, avoue que Merlin t'as donné le secret de l'elixir de vie éternelle et que tu es née en 1873. XD
 
C'est énervant, parce que tu arrive toujours à poser les mots exacts sur les problèmes que je n'arrive pas à exprimer...
Enervant, mais drolement rassurant de savoir que je suis pas la seule dans ce cas là.

[....]

Tu m'as énormément manqué aussi pendant tout l'été, mais je pensais à toi souvent. Par moment même, devant certaines situation, je me suis demandé "qu'est-ce que ma Mao aurait fait ?" Et même si la réponse n'est pas venu, ça m'amusait beaucoup de penser à la réaction que tu aurai pu avoir.
 
J'ai drolement hate de te revoir en chair et en os, et de t'écouter parler, encore et encore...
Tu as du remarquer quand j'étais à Strasbourg que je n'étais pas spécialement bavarde, alors que d'habitude, je débite tout ce que je peux. Mais (ça va te faire rire), tu as un tel charisme que quand tu parles, on est... subjugué... hypnotisé... et on a pas d'autre choix que de t'écouter parce que c'est toujours passionnant.
Et bien souvent tu exprimes avec des mots ce qu'on pense tout bas, alors toute réplique devient inutile.
Mais jamais je n'oublierais ces quelques jours avec toi. Et même s'il n'y avait pas eu le concert des Bullet, rien que de passer quelques jours avec toi est un vrai bonheur, parce que ta présence est drolement rassurante et qu'avec toi à nos coté, on a l'impression que la terre pourrait explosé, rien ne nous atteindra."

Niph' le 12/08/08.


david-thanks.jpg



















David le 11/12/09.



"dis toi que tu es quelqu'un que je ne pourrai jamais oublié, on c'est connu à un moment qui fait que je peux pas oublier, j'ai juste moins de temps pour te parler, je le regrette mais je n'oublie pas. ... j'oublierai pas qui tu es et comment tu es, et tout ce qu'on a pu dire il y'a des mois, c'est à toi que je parle le plus et à qui je parle vraiment, la preuve tu me connais quoi que tu penses, j'aime bien ton humour et je sais que je peux aller aussi loin que je veux, tu me suis parce que t'es loin d'être conne, j'ai tjs aimé ta façon de pensée,  il y'a une poignée de personnes à qui je parle ouvertement, mais toi t'es la première,  j'espère que tu me crois, ça ressemble à un mauvais roman mais bon c'est vrai, t'es Yankee Mao, je peux pas oublier ^^  et puis on se parle pas pendant un moment et quand je te reparle c'est pareil je te trouve tjs bien cool  "
Morgan le 21/11/09.

"Je t'ai toujours vu comme çà. J'la trouvais spéciale notre relation, ta manière de voir les choses était intéressante, un mélange, un paradoxe entre éloignement et rapprochement. Dans un sens, elle était plus complexe. Tu étais distante et tu ne venais que par hasard ou d'un coup parce que tu voulais ou...je ne sais...mais parfois tu étais très proches, comme pour me donner une chance. Mais je voyais ces moments comme un plaisir. Que tu t'accordais ou une faiblesse. Je bougeait entre objet et confident d'un être solitaire et à moitié perdu. Ce que j'aimais avec toi, c'était tes longs messages poétiques qui indiquait plus qu'autre chose la mélancolie et surtout le sérieux de tes dire. Rien de préparer, la beauté du coeur et non du cerveau."
Locki le 29/12/11.


"Qu'est ce que tu veux m'imposer ? Je t'aurais dis que j'avais pas le temps et tu te serais fait plus de mal qu'à moi.
De là à me perdre...tu peux t'accrocher !
Les gens que tu dois perdre, et y'en aura encore... si tu les perds c'est qu'ils ne valaient pas grand chose au final....moi j'ai peu d'amis, mais ils sont là quoi qu'il se passe, ne demande rien en retour, ne discute pas mes choix...
Je suis pas beaucoup présent dans ta vie, encore moins physiquement, mais je suis là, j'écoute, je partage... je bouge pas... impose ce que tu veux, rage après moi autant que tu le souhaites... je suis quand même là !"

Morgan le 27/02/13.


Ma vie est faite de petites choses, et ce sont ces petites choses qui me construisent.
Si vous ne comprenez pas çà, vous ne me comprendrez jamais.


Mao.

[Précepte Yin: Le vert des feuilles sur l'arbre, le bleu du ciel, la fraîcheur de l'herbe tendre...
Une longue promenade dans la nature nourrit l'âme et le coeur tristes comme un repas réjouit l'homme affamé.]

Partager cet article

Repost 0
Published by Mao - dans Life
commenter cet article

commentaires

En Bref

  • : Mao's Spirit
  • Mao's Spirit
  • : Unsere Zeit. La vie est faite d'éternels recommencement.
  • Contact

Musique

Catégories